Comment ajouter une salle de lavage à l’étage avec la pompe de drainageSaniswift

Blog 15/09/2022

Comment ajouter une salle de lavage à l’étage avec la pompe de drainageSaniswift

Comment ajouter une salle de lavage à l’étage avec la pompe de drainage Saniswift

Tandis que de nombreuses maisons d’un certain âge ont une salle de lavage au sous-sol ou au rez-de-chaussée, de plus en plus de personnes aimeraient avoir leur salle de lavage au même étage que les chambres à coucher. Les salles de lavage à l’étage sont la nouvelle tendance dans les constructions neuves, mais il est possible de rénover une maison vieillissante et de transférer la salle de lavage à l’étage.

Avec la plomberie traditionnelle un tel changement obligerait probablement à placer la nouvelle salle de lavage tout près de la salle de bain, si ce n’est à l’intérieur même, question de se raccorder à la plomberie disponible. Par contre, une solution de plomberie au-dessus du plancher rend possible le déplacement de la salle de lavage exactement où les propriétaires la souhaitent puisqu’on élimine le besoin d’ouvrir le plancher pour installer la tuyauterie.

La pompe de drainage Saniswift de Saniflo est une solution facile et abordable pour ajouter une petite salle de lavage à peu près n’importe où. Utilisée pour évacuer les eaux usées de divers appareils sanitaires dans les applications résidentielles, ce système permet d’évacuer les eaux usées jusqu’à 14 pi verticalement et/ou 140 pi horizontalement. Pompe compacte, puissante et économique, elle peut être installée n’importe où.

Bien sûr, la Saniswift doit être installé selon la notice d’installation Saniflo. De plus, son installation doit être en conformité avec la norme électrique CSA B45.9; ASME A112.3.4.

La Saniswift est munie de plusieurs entrées et raccords possibles, chacun avec sa raison d’être. Examinons-les de plus près :

Deux entrées latérales basses : La pompe est munie de deux entrées de 1,5 po avec clapet antiretour de chaque côté du boîtier. Ces entrées sont utilisées pour raccorder les appareils. En plus d’un évier de lessive, la Saniswift peut aussi gérer les eaux usées de plusieurs autres appareils sanitaires, tel qu’une douche ou un urinoir. Elle peut aussi accepter les eaux grises d’une laveuse (raccordement indirect par l’entremise de l’évier de lessive, par exemple).

Deux entrées sur le dessus : L’unité a deux entrées de 1,5 po supplémentaires sur le dessus du boîtier où on peut soit raccorder un appareil supplémentaire ou un système de ventilation, en utilisant le raccord en caoutchouc fourni (plus d’info ci-dessous). Si vous n’utilisez pas une des entrées, un capuchon est fourni pour le couvrir. Toutefois, le tuyau d’évent est requis.

Raccord d’évacuation et évent : Sur le couvercle de la pompe, on y retrouve un raccord d’évent et un raccord d’évacuation, mesurant 1,5 po chaque et qui peut s’adapter au tuyau de même diamètre. L’unité évacue les eaux usées en provenance des appareils par un tuyau rigide de 1 po ou 1,5 po, en utilisant le raccord en caoutchouc fourni. Les eaux usées évacuées par la pompe doivent être évacuées par un tuyau en cuivre ou plastique (PVC ou PVCC) de 1 po, 1,25 po ou 1,5 po.

Le raccord en caoutchouc fourni a un clapet antiretour intégré qui prévient le refoulement des eaux usées dans la pompe une fois que le système s’éteint. 

Maintenant que vous en savez plus sur la pompe de drainage Saniswift, vous êtes prêt à l’installation. Mais avant de commencer, suivez toujours les dix règles d’or des installations Saniflo.

 

Dix règles d’or pour les installations Saniflo  

Règle #1 : Toute tuyauterie d’évacuation devrait être en cuivre, PVC ou PVCC, en mesure de supporter la pression qui sort de la pompe. L’installation d’un robinet à bille est recommandée pour l’arrêt et pour faciliter la déconnexion de la pompe. Un support au système doit être installé et les tuyaux doivent aussi être correctement supportés sur la longueur de la ligne.

Règle #2 : La première canalisation horizontale ne peut dépasser 24 po avant la canalisation verticale. Après la canalisation verticale et de retour à une canalisation horizontale, le tuyau d’évacuation doit être incliné de ¼ po par pi, jusqu’à la conduite d’égout principale. Il faut s’assurer que l’évacuation se fasse dans une fosse septique ou dans les égouts, et non dans un drain ouvert. 

Règle #3 : Pour effectuer un changement de direction de 90°, installez un long coude creux ou utilisez deux coudes de 45° consécutifs pour créer un grand rayon et un tournant en douceur.

Règle #4 : Lorsqu’on installe plus d’un système, chaque tuyau d’évacuation doit être raccordé indépendamment aux égouts ou à la canalisation de drainage principale en utilisant un raccord en W pour empêcher le refoulement.

Règle #5 : Une douche ou baignoire doit être surélevée d’au moins 6 po du plancher pour les macérateurs et pompes de drainage, et 8 po pour les broyeurs. L’effet de gravité vers la pompe doit être d’au moins ¼ po par pi.

Règle #6 : Pour pomper directement vers le bas sur une distance supérieure à 9 pi, une soupape antisiphonnement doit être installée au point le plus élevé pour éviter le siphonage dans le tuyau. Sinon, le diamètre du tuyau descendant doit être augmenté.

Règle #7 : Si l’unité est installée derrière un mur, il faut prévoir un panneau de service pour disposer d’un accès facile aux tuyaux, à la prise d’eau, à la prise de courant et à la pompe.

Règle #8 : Le système de ventilation doit être un évent bidirectionnel. L’utilisation d’un évent mécanique ou d’une vanne d’admission d’air n’est pas autorisée, puisqu’ils entravent la circulation d’air.

Règle #9 : Les tuyaux exposés à des conditions de gel doivent être isolés et les unités vidées pour éviter le dommage causé par les froids extrême de l’hiver et le gel. Un antigel pour appareil de plomberie peut être utilisé pour isoler l’unité durant les mois plus froids.

Règle #10 : L’unité est munie d’une prise à trois douilles qui peut être branchée à une prise électrique 110 V. Pour des raisons de sécurité, nous recommandons d’utiliser une prise DDFT (disjoncteur différentiel de fuite à la terre).

La Saniswift, avec ses caractéristiques d’installation efficaces, allège l’ajout d’une salle de lavage à l’étage. Ses multiples entrées et raccords permettent aux installateurs de placer l’unité exactement où les propriétaires la souhaitent. En suivant le guide d’installation Saniflo, les utilisateurs seront confiants que leur nouveau système sera stable sans devoir casser le béton – et sans se casser non plus !

Avez-vous des questions à propos de l’ajout d’une salle de bain, évier ou salle de lavage ? Envoyez-nous les détails de votre installation au projects@saniflo.ca pour connaitre les produits qui répondent le mieux à vos besoins, résidentiels ou commerciaux.