LES RAISONS POUR LESQUELLES VOUS NE DEVRIEZ PAS CASSER LE BÉTON

, Actualités , En apprendre plus 27/01/2021

LES RAISONS POUR LESQUELLES VOUS NE DEVRIEZ PAS CASSER LE BÉTON

ÁETENIR:

Briser le béton affaiblit l’intégrité structurale : chaque fois que vous faites une coupe dans une dalle de béton, vous affaiblissez la résistance de la fondation de votre habitation — peu importe la perfection de votre coupe. Vous pouvez remplir le trou que vous avez fait assez bien pour rétablir l’esthétique de la dalle, mais le plancher sera-t-il aussi solide qu’avant que vous n’y pratiquiez une coupe? Sûrement pas, particulièrement si vous n’avez pas utilisé le même type de béton ou un béton de qualité supérieure. Et si votre maison a été bâtie sur un sol instable (sablonneux, par exemple), la coupe peut avoir entraîné des dommages importants. Dans un immeuble de plusieurs étages, couper une dalle au deuxième, au troisième ou au quatrième étage pour installer la plomberie sous le plancher sera une énorme erreur. C’est pourquoi les projets de rénovation commerciaux qui nécessitent l’ajout d’éléments de plomberie utilisent habituellement des tranchées dans le sol, faisant passer les conduites à l’extérieur du bâtiment. En fait, si vous ne devez pas effectuer de coupes aux étages supérieurs, comment pourriez-vous penser qu’on puisse le faire au premier étage, en s’attaquant à la dalle sur laquelle repose tout le reste?

  • • Couper le béton a des conséquences imprévisibles : Les installateurs ne connaissent pas toujours la profondeur de la dalle, et ils ignorent si elle repose sur de la pierre ou un substrat rocheux, ou encore si elle contient de l’acier d’armature ou des câbles sous tension. Vous pouvez causer des dommages majeurs si vous coupez accidentellement l’un de ces câbles. Les entrepreneurs professionnels connaissent ce risque et ne commencent jamais à couper une dalle sans l’avoir examinée au préalable avec une machine à rayons x, pour savoir où se trouvent les câbles. De plus, la dalle a été conçue pour un certain nombre de câbles et une certaine quantité de béton. Si vous commencez à enlever des morceaux de béton, ces câbles sous tension pourraient exercer une traction dans une direction différente, entraînant des problèmes d’intégrité, des délais et des dépenses supplémentaires.
  • Couper le béton est rarement souhaitable et les résultats sont rarement parfaits : On a beau essayer de faire des coupes circulaires, carrées ou rectangulaires parfaites dans la dalle, c’est impossible. Les rebords de cette coupe « parfaite » finiront par craquer et s’effriter dans une direction non souhaitée, bien au-delà du trou qu’on est en train de creuser. Une fois qu’une fissure a été créée, peut-on prédire jusqu’où elle s’étendra dans la fondation ou dans les murs? 
  • Couper une dalle de béton entraîne des brèches et infiltrations : Une fois qu’une fissure est produite, la pénétration du radon et de l’eau souterraine devient un problème majeur, qui s’accompagne de problèmes d’humidité et de moisissures. Vous n’avez pas besoin d’une inondation majeure qui entraînerait ces conséquences. Un niveau d’eau plus élevé à la suite de précipitations accrues ou de la fonte des neiges, comme c’est le cas au printemps, pourrait être dramatique. Même si les brèches et les fissures ne sont pas assez grandes pour compromettre la fondation, un niveau d’humidité élevé peut engendrer des infiltrations et ruiner les murs, les planchers et le mobilier dans les espaces de vie — y compris cette salle de bains splendide, dont l’installation avait nécessité qu’on creuse dans la dalle de béton. 

AUTRES PRÉOCCUPATIONS IMPORTANTES

    Bien sûr, vous devriez tenir compte d’autres éléments négatifs :
  • • De la poussière, de la poussière, et encore de la poussière : Casser du béton produit une quantité extraordinaire de bruit et de poussière. Heureusement, le bruit cesse quand les marteauxpiqueurs et les scies cessent de fonctionner, et que les travailleurs se brisent le dos en retirant les morceaux de béton des lieux. Mais la poussière ne disparaît pas avec eux. Il ne s’agit pas d’une poussière comme on en retrouve normalement dans une maison, mais d’une poussière particulièrement épaisse, qui se retrouvera inévitablement partout, y compris dans le système de ventilation central, ce qui signifie qu’elle restera longtemps dans votre maison si elle n’est pas enlevée correctement. Des propriétaires de maison ont trouvé des poches de poussières de béton des années après avoir terminé leur projet.
  • De toute évidence, vous ne voulez pas que votre famille soit exposée à long terme à cette poussière. (Vous ne souhaitez pas non plus exposer vos équipes à ce risque.) Toute personne qui projette de casser du béton devrait s’informer sur les méthodes de purification d’air qui seront utilisées pour enlever la poussière des lieux
  • Les coûts : Le dernier, mais non le moindre, c’est le problème dont nous avons fait mention au début de cet article, sans doute le plus rebutant de tous : les coûts. Ceux-ci varient selon la taille et la complexité du travail, ainsi que la disponibilité des ressources et leurs tarifs. Dans certaines régions du pays, le tarif au pied peut représenter plusieurs centaines de dollars; dans d’autres, ils atteignent 1 000 $ ou plus

Compte tenu de ces coûts, plusieurs plombiers confient ce travail en sous-traitance et se contentent de faire peu ou pas d’argent sur cet aspect du projet. D’autres préfèrent réaliser les travaux eux-mêmes et refilent au client les coûts de main-d’œuvre et de location et de transport des scies et autres outils; ou, s’ils choisissent de se procurer ces outils, les coûts liés à l’entretien et au remplacement de ces outils, ainsi que leur dépréciation.•