Des proprios utilisent une plomberie au-dessus du plancher pour rénover les B &B

Études de cas 30/06/2022

Des proprios utilisent une plomberie au-dessus du plancher pour rénover les B &B

Couple propriétaire débrouillard convertit deux garde-robes en salles de bain partielles chics sans les maux de tête d’ouvrir le plancher pour ajouter du drainage.

Défi

MURRAY RIVER, ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD — Mary Ritchie, une technicienne vétérinaire accréditée, et son fiancé, Tony Reed, un constructeur domiciliaire à la retraite, avaient toujours voulu être propriétaire d’un gîte touristique. Après avoir fait l’achat d’une maison de 3400 pieds carrés pendant la pandémie, le couple est déménagé à l’Île-du-Prince-Édouard et fit de leur rêve une réalité en ouvrant le Olde Anchor Bed & Breakfast.

Tôt dans cet excitant nouveau chapitre de leur vie, le couple a réalisé que d’avoir une salle de bain partielle dans chaque chambre serait un avantage considérable, voire même une nécessité, éliminant ainsi le partage de salle de bain.

La paire inventive décida alors de convertir les garde-robes de deux des chambres en salle de bain partielle. Mais lorsqu’ils commencèrent les travaux en 2020, ils réalisèrent que la plomberie conventionnelle les obligerait à ouvrir le plancher, ce qui ne serait pas possible, vu le temps et les coûts que cela représenterait.

En tant que constructeur domiciliaire, Reed avait déjà installé des systèmes de macération Saniflo et comprenait qu’une solution de plomberie au-dessus du plancher serait nécessaire pour ce projet aussi. Ainsi, chaque salle de bain partielle aurait le drainage requis et ils respecteraient le budget pour permettre au gîte de poursuivre ses opérations.

Solution

Le couple décida d’installer la Sanicompact de Saniflo, un système autonome de toilette à macération conçu justement pour les espaces exigus. Cette toilette au look moderne, en un morceau, ne consomme qu’un gallon (3,8 L) par chasse.

En se fiant sur ses expériences positives passés avec Saniflo, Reed se sentant en confiance à installer l’écologique et performante Sanicompact dans chacun des trois garde-robes convertit en salle de bain.

« La Sanicompact est meilleure pour les systèmes septiques puisqu’elle réduit les particules et déchets, explique Ritchie. Étant sur un puit, nous essayons d’économiser l’eau autant que possible. Les toilettes à haut rendement et à faible débit sont essentielles pour nous, surtout vu le nombre d’invités que nous accueillons. »

La Sanicompact combine une cuvette en porcelaine vitrifiée avec macérateur et pompe intégrées dans une unité compacte. Ne mesurant que 18 ½” H × 14 ½” L × 21 ½” P, elle peut être utilisée pour une salle de bain partielle (deux appareils) jusqu’à 9 pi sous le niveau des égouts ou même jusqu’à 120 pieds d’une colonne de renvoi.

Le système peut traiter les matières fécales et le papier hygiénique dans les applications résidentielles sans réservoir à écoulement par gravité. En appuyant sur le bouton de la chasse, la chasse est actionnée et le cycle de macération activé. Une minuterie est programmée pour remplir la cuvette d’eau fraîche après chaque cycle.

Grâce à ces installations, les propriétaires du gîte Olde Anchor purent éviter les difficultés d’ouvrir les murs et planchers d’une maison patrimoniale en installant un tuyau d’évacuation d’un pouce de chaque Sanicompact le long de la cheminée jusqu’à la conduite existante au sous-sol. Chaque canalisation d’évacuation fait à peu près 50 pi.

Chaque Sanicompact offre un autre avantage de taille pour le gîte : elle permet le drainage d’un deuxième appareil, soit le petit lavabo.

« Il y a beaucoup d’utilités et d’épargnes avec ce système, puisqu’on a pu raccorder les lavabos au système de macération, nous épargnant encore plus de travaux de plomberie, mais avec les mêmes résultats que la plomberie traditionnelle », explique Reed.

Résultats

Lors des rénovations, les propriétaires convertirent deux garde-robes en salles de bain partielles, selon le temps et les moyens dont ils disposaient. Le projet a duré environ un an pendant la pandémie.

Le gîte Olde Anchor est ouvert depuis plus d’un an avec un taux d’achalandage de 60 % pendant la haute saison, surtout en raison des restrictions liées à la Covid qui continuent. Mais un taux d’achalandage plus élevé n’inquiète pas Ritchie et Reed, puisqu’ils savent que leurs Sanicompact seront à la hauteur.

« La qualité du produit est évidente, surtout en comparaison avec d’autres systèmes », déclare Reed, qui ajoute que cette expérience le motive encore plus à continuer de travailler avec Saniflo.

« Je commence un autre projet de réno – dans une vieille maison de ferme – et j’ai bien l’intention d’utiliser Saniflo dans ce projet-là aussi. »